Après une formation à l’Ecole des Arts Décoratifs, alors que destinée au dessin et à la sculpture, Catherine Théry croise la Pub, y succombe et entame un parcours de directrice artistique qui lui fait côtoyer de très grands professionnels de l’image.

Nourrie pendant de nombreuses années de multiples et enrichissantes expériences visuelles, elle aborde la photo sans à priori, se laissant guider par son goût pour la lumière, les couleurs et les concepts forts. Son oeil de photographe apprivoise les matières, avec sophistication et recherche, plonge dans les reflets et traverse le verre.

Dans la série Bi-faces, les images de reportages s’opposent et se complètent, donnant naissance à de nouveaux voyages qui transportent vers autant d’ailleurs imaginaires.

Le renouveau du débris, la glorieuse renaissance du rebus, le pied-de-nez esthétique à la mort, la vision sublimée d’espaces souterrains injustement méprisés. Le beau va partout se loger pour peu que l’on veuille bien regarder autrement. La fin n’est pas une fin en soi, mais une surprenante éclosion, un gisement où le précieux prend vie, voilà le fil rouge qui relie entre elles les créations photographiques de l’artiste.